Toisons ardentes est un livre d'Aude Debeaurain (textes et photographies) parution en novembre 2020.

 

Ici le corps n’est pas une prison mais un foisonnement, c’est une expansion continue comme ces poils qui n’en finissent pas de pousser et de repousser quitte à être repoussants pour les normes esthétiques, le corps ne demande qu’à s’étendre et à épuiser parfois la parole tant il se suffit à lui-même.

 

Pour toutes les femmes qui courent avec les loups, vive ces toisons ardentes qui n’ont pas fini de nous étonner de vivre.

 

                                                                     Anne-Marie Gentric.

 

 

 

 

 

 

102 pages

Format : 15 x 21 cm

ISBN : 978-2-37517-017-5

 

Prix : 18 euros (+ 4€ de frais de port)

 

Parution décembre 2020.

 

 

Aude Debeaurain est une architecte-plasticienne née en 1973 à Eu (Seine-Maritime). Installée depuis 2001 dans le pays de Morlaix (Finistère), sa conscience écologique forte et sa place dans la cité nourrissent son travail. Artiste plurivalente, elle poursuit sa recherche créative à travers la peinture (techniques mixtes) avec le peintre Ricardo Cavallo (Atelier Bleimor), ainsi que la gravure, l'art vivant, la danse et l'écriture. Son premier média reste la photographie.

 

Ses travaux photographiques, sensibles et sans filtres portent un regard sur l'Humanité dans sa contemporanéité ; révélant notamment la Femme avec ses blessures et sa force, sa rage d'Être, les modèles mis à nu, polymorphes et ensauvagés, sont pudiquement "dérobés" puis "dévoilés" avec une douce insolence.

 

Rituellement la poésie s'invite. Les mots s'articulent et prennent corps, ils sont mis en lumière par la photographie. Fussent-ils autobiographiques ou surréalistes, les textes rythment et guident l'ensemble de ses créations.